NÉGOCIATION PARITAIRE AGIRC-ARRCO du 22 juillet 2020

 

Communiqué de presse du 27 juillet 2021

L’U2P est satisfaite de l’accord visant à rééquilibrer le régime

Le déficit du régime de retraite complémentaire AGIRC-ARRCO pour 2020 est estimé à plus de 6 milliards d’euros. Il est même envisagé à hauteur de 15 milliards sur les années 2020 à 2022.

Cette situation met à mal le niveau des réserves du régime de sorte que la nécessité de disposer de réserves équivalant à 6 mois de prestations, n’est plus garantie.

Dans ce contexte l’U2P considère qu’il fallait écarter la piste d’une augmentation de l’effort contributif des actifs qui ont déjà pâti de la pandémie, et partage les dispositions de l’accord issues de la négociation paritaire du 22 juillet.

La meilleure réponse au risque d’aggravation du déficit consiste en effet à appliquer une sous-indexation des pensions de retraite de -0,5% et de l’assortir d’une suppression en 2021 et 2022 de la réduction (de 2%) de la dotation d’action sociale.

Cette solution permettra à la fois de limiter l’impact sur le niveau des pensions des retraités compte tenu d’un taux d’inflation prévu de 1,4%, et d’assurer le maintien du volume d’aides proposées aux assurés qui en ont besoin.

Ainsi, l’U2P sera signataire de l’avenant à l’accord national interprofessionnel sur la retraite complémentaire AGIRC-ARRCO du 10 mai 2019, qui sera prochainement adressé aux partenaires sociaux.

Corine Postel, Chef de file de l’U2P dans cette négociation, ajoute : « Les partenaires sociaux ont fait preuve de responsabilité en se donnant les moyens d’assurer la pérennité du régime de retraite complémentaire. »

L'U2P émet de sérieux doutes sur la validité des résultats et conteste les modalités de mesure de l'audience patronale

Les résultats de la mesure de la représentativité patronale présentés aujourd’hui dans le cadre du Haut conseil du dialogue social - HCDS, amènent une triple réaction de l’U2P.

D’abord, l’U2P rassemble 203.000 entreprises adhérentes,  en augmentation de 50.000 par rapport à la précédente mesure, et conforte ainsi sa place de force patronale de premier plan, réunissant un nombre d’entreprises adhérentes très supérieur au nombre d’entreprises affiliées au Medef.

Ces résultats sont à mettre à l’actif des 5 confédérations membres (CAPEB, CGAD, CNAMS, UNAPL, CNATP) et des 120 organisations nationales affiliées à l’U2P, qui ont fait le choix d’être représentées et accompagnées par l’U2P au niveau interprofessionnel.  Ils confortent les représentants de l’U2P dans leur détermination à défendre les intérêts des chefs d’entreprise de proximité et à développer les secteurs de l’artisanat, du commerce de proximité et des professions libérales.

Boulangers

Artisan Pâtissier

Poissonniers

Crêpiers

Charcutiers Traiteurs

Chocolatiers

Fruits et Légumes

Hôtellerie